Une déclaration du COE commémore le 400e anniversaire de l’arrivée du premier contingent d’esclaves africains sur le sol américain à Jamestown

«La politique et la pratique d’asservissement des Africains ont jeté les bases de la privation systématique des droits et des libertés des personnes d’ascendance africaine pendant 400 ans aux États-Unis et à travers le monde»

A lire sur  : Une déclaration du COE commémore le 400e anniversaire de l’arrivée du premier contingent d’esclaves africains sur le sol américain à Jamestown — Conseil œcuménique des Églises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*