Trafic et traite d’êtres humains: la Belgique doit faire des progrès

Dans son dernier rapport sur la traite et le trafic d’êtres humains, Myria (Centre fédéral Migration) décrit une situation préoccupante. Trois points sont mis en avant : la détection difficile des victimes mineures, les réseaux de prostitution nigérians et la nécessité de briser le business model des passeurs.

Lire la suite Source : Trafic et traite d’êtres humains: la Belgique doit faire des progrès – Le site de l’Eglise Catholique en Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*