Conseillers de paroisse – Consistoire – Anciens

En affirmant le sacerdoce universel, la Réforme a relativisé le clivage clercs/ laïcs et donné un rôle plus important aux laïcs dans la vie de l’Église. Elle a en outre, notamment dans la tradition réformée, distingué divers ministères. Ainsi, Calvin différenciait-il les ministères de docteur, de diacre et d’Anciens à côté de celui du pasteur. C’est le ministère d’Anciens qui est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui les conseillers presbytéraux (France) ou conseillers de paroisse (Suisse romande) ou encore membres du consistoire (Belgique).
Dans la Discipline de 1559 adoptée par les Églises réformées en France, le rôle des Anciens est ainsi défini : « Veiller sur le troupeau avec les pasteurs ; faire que le peuple s’assemble et que chacun se trouve aux saintes congrégations ; faire rapport des scandales et des fautes, en connaître et en juger avec les pasteurs ; en général avoir soin avec eux de toutes choses semblables qui concernent l’ordre, l’entretien et le gouvernement de l’Église ». Les Anciens du XVIe siècle avaient donc surtout un rôle de surveillance, notamment pour écarter de la sainte cène ceux qui ne seraient pas dignes de la recevoir.

Ils pouvaient aussi, en l’absence du pasteur, faire les prières publiques en suivant « le formulaire ordinaire ». Ils n’étaient pas élus par une assemblée locale, mais cooptés par les membres de ce qu’on appelait à l’époque le « consistoire » (composé de pasteurs, de diacres et d’Anciens).

Aujourd’hui, les conseillers presbytéraux sont élus par l’assemblée générale des paroisses pour un mandat de quelques années. Ils sont introduits dans leur ministère par un culte d’installation au cours duquel on leur impose les mains. Les conseillers sont, avec le pasteur, les véritables responsables de la marche de la paroisse, tant sur le plan financier et gestionnaire qu’au niveau spirituel. Dans plusieurs Églises, ce n’est pas le pasteur qui préside le conseil presbytéral. Les pasteurs n’exerçant leur ministère dans une paroisse que durant quelques années, les conseillers presbytéraux incarnent souvent la continuité paroissiale. Ils jouent un rôle important dans le recrutement des pasteurs puisque c’est le conseil presbytéral qui choisit un pasteur parmi les candidats qui lui ont été transmis par la direction de l’Église. Les conseils presbytéraux désignent aussi leurs représentants dans les instances supérieures de la vie de l’Église.