Baptême

Pour les protestants, le baptême est un des deux seuls sacrements constitutifs de la vie ecclésiale.
L’eau, symbole universel de forte densité, a son importance dans l’histoire biblique, et le bain d’eau, qui signifie la participation sacramentelle à la mort et à la résurrection de Jésus- Christ (Rom. 6, 3 ss.), est depuis les origines le signe d’admission dans la communauté chrétienne.

Le rite a ses racines dans les pratiques juives de l’époque, mais il reçoit un contenu nouveau en tant que baptême dans le nom de Jésus. Le baptême sera bientôt pratiqué au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit : en tant que tel, il est aujourd’hui reconnu par les Églises qui restent divisées sur d’autres points. Le baptême chrétien est toujours « baptême d’eau et d’Esprit » (cf. Matth. 3,11).

Les baptistes pratiquent exclusivement le baptême des professants (adultes ou adolescents) pour prendre au sérieux l’engagement personnel des croyants.

Réformés et luthériens pratiquent traditionnellement le baptême des petits enfants (le pédobaptisme), comme dans les Églises de tradition catholique, soulignant la grâce de Dieu qui précède toutes nos initiatives.

Aujourd’hui, le refus du pédobaptisme par une minorité pousse le protestantisme historique à s’interroger, d’une part, sur la force et les suites à donner à cette pratique baptismale, et, de l’autre, sur la manière de prendre en considération la dimension de l’engagement, telle qu’elle s’exprime dans le baptême des adultes.

Pour les fidèles, la présentation des enfants paraît être l’une des solutions au débat.
Théologiquement, la foi demeure dans tous les cas à l’horizon du baptême qui demande à être concrétisé dans l’existence chrétienne, par la force de l’Esprit Saint.

3436112370_f92373793b_b

Suivant les circonstances, le baptême a lieu par immersion ou par simple aspersion (dite aussi ablution ou infusion). Pour les chrétiens, le baptême est un événement unique et tout rebaptême une pratique en principe réprouvée. Le fidèle est invité à revenir à son baptême tout au long de sa vie : la confirmation protestante comporte cet élément et le renouvellement des engagements baptismaux fait normalement partie de la liturgie pascale.