Existe-t-il des phénomènes sectaires dans la mouvance évangélique ?

Oui, comme dans toute entreprise humaine à caractère idéologique. Il est clair que certaines églises évangéliques ont des comportements sectaires, mais c’est plutôt une minorité. Il s’agit bien souvent d’églises indépendantes isolées, non rattachées à une dénomination structurée et n’appartenant pas au Synode fédéral des églises protestantes et évangéliques. Elles sont généralement conduites par des leaders exerçant  une influence abusive sur les fidèles sur les plans spirituel, social et financier. L’individualisme  protestant favorise ce type d’excès. Ceci étant, le dit Synode n’est pas indifférent à ces comportements, il intervient chaque fois que faire se peut car les évangéliques pratiquent malgré tout une certaine autodiscipline. Lorsqu’un leader développe une attitude sectaire inacceptable, il est inévitablement mis à l’écart du mouvement évangélique à plus ou moins long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*