Le COE et l’IJCIC conviennent de rétablir des relations officielles et de renforcer la communication — Conseil œcuménique des Églises

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Comité juif international pour les consultations interreligieuses (IJCIC) se sont rencontrés officiellement du 25 au 27 juin à Paris.«Cette rencontre, sous le thème « La normalisation de la haine: défis pour les juifs et les chrétiens d’aujourd’hui », s’est déroulée en un temps difficile tant pour la vie religieuse en général que pour chacune de nos communautés, dans leurs différents contextes», lit-on dans un communiqué publié par les deux groupes.»

Source : Le COE et l’IJCIC conviennent de rétablir des relations officielles et de renforcer la communication — Conseil œcuménique des Églises

ACAT BELGIQUE SE JOINT A LA « NUIT DES VEILLEURS » : JOURNEE INTERNATIONALE DE SOUTIEN AUX VICTIMES DE LA TORTURE 2019

COMMUNIQUE DE PRESSE

JOURNEE INTERNATIONALE DE SOUTIEN AUX VICTIMES DE LA TORTURE 2019

L’ACAT BELGIQUE SE JOINT A LA « NUIT DES VEILLEURS »

« Délivre nous du mal » (Mt 6 : 5 – 14)

CELEBRATION A L’EGLISE SAINT MICHEL (Bruxelles-Etterbeek)

Samedi 22 juin à 17h30

A l’occasion de la 14è Nuit des Veilleurs, l’ACAT Belgique invite les chrétiens et les communautés locales à s’associer à la chaîne internationale et œcuménique de prière et d’actions en faveur des victimes de mauvais traitements.

La méditation qui soutient la Veille est extraite de la prière du «Notre Père »

« Délivre-nous du mal » (Mt 6 : 13)

L’ACAT

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) est une ONG œcuménique de défense des droits humains, créée en 1974, en France.

Elle est présente et active en Belgique depuis 1984.

Son action est basée sur la défense de l’article 5 de la Déclaration Universelle des droits humains : « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants », ainsi que sur l’enseignement biblique selon lequel tout être humain est créé à l’image de Dieu et est objet de son amour.

L’ACAT milite pour l’abolition de la torture et de la peine de mort.

Pour atteindre ces objectifs, elle s’est donné comme outils

– l’information,

– l’action politique et citoyenne de plaidoyer,

– et la prière.

Les actions visent à soutenir les prisonniers, leurs familles, leurs défenseurs en interpellant les autorités politiques concernées.

La prière concerne autant les victimes que les auteurs de ces violences et de ces traitements inhumains, dans l’espoir que les bourreaux et leurs commanditaires prennent conscience de l’horreur de leurs actes et renoncent à leurs pratiques.

La « Nuit des Veilleurs » : dix victimes au centre des prières et des actions

L’ONU a consacré la journée du 26 juin « Journée internationale de soutien aux victimes de la torture ».

A cette occasion, une trentaine d’Acat de par le monde s’associent à la « Nuit des Veilleurs » chaîne de prière, d’actions et de méditation qui vise à mobiliser les acteurs de terrain.

Chaque année, dix victimes sont prises en charge et sont au cœur de la veille : pendant 30’ ou une heure, au cours de cette nuit particulière, individuellement ou collectivement, les participants sont invités à porter ces hommes et ces femmes dans la prière, et à agir concrètement en leur faveur soit en leur écrivant personnellement, soit en interpellant les autorités politiques et judiciaires concernées.

Cette année, ils sont originaires d’Egypte, de Chine, du Viet-Nam, du Burundi, du Rwanda, du Caméroun, du Mexique, d’Arabie Saoudite, des Etats-Unis, … et ont tous en commun d’avoir été emprisonnés et torturés en raison de leur engagement politique ou citoyen.

A nouveau, les bourreaux et auteurs de mauvais traitements ne sont pas oubliés lors de cette mobilisation mondiale.

Où, quoi, comment ?

En Belgique, de multiples initiatives sont prises (voir le site www.nuitdesveilleurs.fr ), soit lors de soirées de prière spécifiquement organisées par des groupes locaux, soit au cours des célébrations du WE, par les intentions, les actions concrètes, les offrandes spéciales, ou les méditations centrées sur ce thème du mal.

http://www.acat.be/

Message des présidents: Pentecôte 2019 — Conseil œcuménique des Églises

En tant que présidents régionaux du Conseil œcuménique des Églises, nous vous adressons, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté mondiale des Églises, nos vœux les plus sincères à l’occasion de l’anniversaire de l’Église, que l’on célèbre le jour de la Pentecôte.Cette année, en ce jour mémorable, l’histoire des premiers disciples de Jésus – hommes et femmes – résonne avec pertinence dans le monde contemporain.Visité par l’Esprit de Dieu, animé d’un courage nouveau et s’adressant à la foule rassemblée à J

Source : Message des présidents: Pentecôte 2019 — Conseil œcuménique des Églises

Sauver les vies des réfugiés de la mer sur «la frontière la plus meurtrière du monde», exhorte la déclaration

L’Église protestante en Allemagne et le maire de Palerme (Italie) Leoluca Orlando ont publié une déclaration commune appelant à un mécanisme européen de répartition des réfugiés arrivés en bateau. L’Union européenne n’a actuellement aucun mécanisme de répartition à l’échelle européenne pour prendre en charge les réfugiés sauvés en Méditerranée. La déclaration appelle à une solution politique d’urgence pour cet été, et exhorte un groupe d’États membres de l’Union européenne à constituer une «coalition d’all

Source : Sauver les vies des réfugiés de la mer sur «la frontière la plus meurtrière du monde», exhorte la déclaration — Conseil œcuménique des Églises

Répondre aux traumatismes et guérir les blessures

C’est la saison des confirmations au Groenland. Dans les églises du pays, les rangs de bancs sont décorés de fleurs et de bougies le long de l’allée centrale. Il y a de la joie dans l’air et il est temps, pour une grande majorité des jeunes de 14 ans de voir leur baptême chrétien confirmé.

Comme ailleurs, la confirmation est l’occasion pour l’Église de s’adresser aux jeunes filles et jeunes garçons, et de parler de la foi chrétienne et de la vie en général. Pour certains, cela inclut un dialogue autour de traumatismes sévères, tels que des abus sexuels et de la violence domestique, événements qu’un tiers des enfants au Groenland ont vécu ou subi, estime-t-on.

Source : Répondre aux traumatismes et guérir les blessures — Conseil œcuménique des Églises