Quel est le nombre de paroisses protestantes en Belgique ?

Le Conseil administratif du culte protestant et évangélique (CACPE) dénombre 702 paroisses au total (chiffre de novembre 2010).

Elles se répartissent comme suit :

  • Eglise Protestante Unie de Belgique et églises partenaires : 204 (109 EPUB et 95 partenaires).
  • Synode fédéral des églises protestantes et évangéliques : 498 (soit environ 33000 membres).

Quelles sont les principales différences entre une église protestante et une église catholique ?

Ce qui distingue une église protestante d’une église catholique peut être résumé de la façon suivante :

– les églises protestantes ont souvent une place plus discrète dans les villes belges.

– les églises protestantes sont des bâtiments relativement sobres, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Ils sont peu décorés, ne contiennent pas de statues de saints ou autres, pas de bougies, de confessionnal et ont très rarement un clocher (sauf s’ils sont situés dans une ancienne église catholique). Ces églises sont parfois même placés dans des bâtiments qui n’étaient pas un lieu de culte à l’origine (ex. garage aménagé). Cette sobriété est probablement la principale différence avec une église catholique.

– une église protestante possède, en place centrale, une table de communion sur laquelle est posée une Bible ouverte. Elle comporte parfois un baptistère, et dans certaines églises plus anciennes il y a encore une chaire, mais la plupart du temps, le prédicateur (pasteur ou même laïc) parle derrière un lutrin.

A titre d’illustration, voici le lien vers la vidéo d’un culte de noël, dans laquelle une rapide présentation est faite de l’église  de Dour.

Qu’est ce qu’une croix huguenote ?

On sait peu de choses sur l’origine de ce symbole protestant, composée d’une croix de Malte et d’un pendentif représentant une colombe. Elle pourrait avoir été imaginé par un orfèvre du sud de la France au 17e siècle et est devenu le signe de ralliement des protestant cévenoles depuis lors. À partir du début du 20e siècle, la croix huguenote s’est répandue en France, Belgique et Suisse : on la trouve aujourd’hui dans les logos d’Églises nationales, dans l’entête de notre site, sur certaines tombes mais aussi sous forme de pendentif, de badge, de boucle d’oreille, d’autocollants à apposer sur sa voiture, de tatouages…

Notons, pour êtres complets,  que même si elle est très employée dans nos contrées, le symbole historique des protestants belges n’est pas la croix huguenote mais le « sceau des gueux » (voir l’article de RH Boudin dans le n° de Mosaïque de novembre 2009).