Peut-on se servir de toute la bible pour prier ?

Question pertinente !

En guise de réponse, nous vous proposons ci-dessous une citation du théologien allemand Dietrich BONHOEFFER qui nous parle des Psaumes. Nous ajouterons qu’il y a bien des prières tant dans l’Ancien testament que dans le Nouveau. Dans ce dernier, il y a la fameuse prière que nous enseigne le Christ : Le Notre Père…

De prime abord, c’est une chose très surprenante qu’il y ait un recueil de prières dans la Bible. N’est-elle pas, en effet, une parole que Dieu nous adresse ? Les prières, elles, sont des paroles humaines. Comment se trouvent-elles donc ici ? La Bible est parole de Dieu, même dans les Psaumes ; les prières adressées à Dieu sont-elles donc, elles aussi, parole de Dieu ? Cela nous semble difficile à comprendre. Nous ne le saisissons qu’en pensant que Jésus-Christ seul peut nous apprendre à prier correctement et que, par conséquent, la prière est la parole que le Fils de Dieu, vivant avec nous, les hommes, adresse à Dieu le Père qui vit dans l’éternité. Jésus-Christ a porté devant Dieu toute la détresse, toute la joie, toute la gratitude et toute l’espérance des hommes. Sur ses lèvres, la parole de l’homme devient parole de Dieu et, quand nous faisons nôtre sa prière, la parole de Dieu devient à son tour parole de l’homme. Ainsi toutes les prières de la Bible sont des prières que nous faisons en même temps que Jésus-Christ et avec lui, auxquelles il nous associe et grâce auxquelles il nous porte devant la face de Dieu ; sinon, ce ne sont pas d’authentiques prières, car on ne peut prier vraiment que dans et avec Jésus-Christ.

Dietrich BONHOEFFER, Bible, ma prière, Desclée de Brouwer, p. 57-58 :

Un membre d’une église protestante peut-il pratiquer un baptême en accord avec le pasteur de celle-ci ou faut-il une dérogation ?

En général il est d’usage dans l’EPUB, dans le cadre de la pratique des sacrements en l’absence de pasteur (baptême et Sainte Cène pour les protestants) de demander une ‘délégation pastorale’ auprès de l’autorité régionale. Cette ‘délégation pastorale’ n’est donnée, en principe, qu’à un membre du consistoire ou à un prédicateur laïc.

Dans la plupart des paroisses évangéliques, c’est au sein du consistoire qu’est décidé qui célébrera la Cène ou éventuellement le baptême, en l’absence du pasteur.

Pour les protestants, le Christ est-il Dieu ?

Cette question est celle de l’adhésion des protestants au dogme chrétien de la trinité, qui remonte à l’aube du christianisme et qui consiste à croire en un Dieu unique qui se manifeste sous la triple forme du père, du fils et de l’Esprit Saint.
La grande majorité des Églises protestantes confessent le dogme de la trinité. Notons cependant qu’en Belgique les églises protestantes adventistes et les paroisses libérales adoptent généralement une position dite « unitarienne », c’est à dire qu’elles croient en un Dieu unique, dont le Souffle est donné au monde et dont le Christ Jésus (son Messie) est le parfait témoin.

J’ai été baptisé selon le culte de l’Eglise Catholique Romaine et je voulais savoir si je devais entamer une démarche de débaptisation en vue d’intégrer le Culte Protestant ?

Les Églises protestantes historiques (Église protestante unie de Belgique) et un certain nombre d’Églises évangéliques (Synode fédéral) considèrent que d’un point de vue théologique et biblique, le baptême est un acte unique, qui apporte – par l’Église – la grâce de Dieu en Jésus Christ, grâce offerte inconditionnellement.
Ces Églises considèrent, que le baptême est un signe de l’Évangile qui unit les chrétiens dans le processus œcuménique : un baptême catholique ou orthodoxe n’est ainsi pas en en concurrence avec un baptême protestant.
Pour les protestants, il n’y a donc pas de processus de débaptisation à mener.

Cela étant dit, le protestantisme est multiple et ne parle pas d’une seule voix : dans la plupart des domaines théologiques, il existe des débats et des pratiques diverses. Il serait donc faux d’affirmer catégoriquement que le re-baptême n’existe pas chez les protestants. C’est particulièrement vrai pour les églises dites baptistes qui pratiquent un baptême d’adulte par immersion, mais ici encore, il ne s’agit pas d’un effacement du premier baptême reçu pendant l’enfance.

Les église protestantes belges autorisent-elles le mariage homosexuel ?

Dans leur grande majorité, les églises belges ne célèbrent pas de bénédictions pour les couples homosexuels. Cependant, après un long processus interne, et une décision de l’assemblée de l’Église de 2007, quelques paroisses de l’Église Protestante Unie de Belgique (EPUB) pratiquent de telles unions.

Pour plus d’information sur les paroisses concernées, nous vous invitons à prendre contact avec le secrétariat de l’EPUB par email ou au n° suivant : 02 510 61 79

Pourquoi vous chrétiens considérez-vous les Juifs comme vos grands-frères spirituels. En quoi le sont-ils? Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer cela quand on sait que les Juifs ne croient pas au nouveau testament et par conséquent à la divinité de Jésus ?

Certes, dans leur grande majorité, les juifs ne croient pas en la divinité de Jésus. Ce n’est donc pas cela, ni la croyance aux écrits du Nouveau testament qui sont déterminant pour considérer les juifs comme nos frères aînés.

En réalité, il s’agit plutôt de reconnaître l’héritage spirituel transmis par le Christ, juif parmi les juifs, à ses propres apôtres puis à l’Église naissante en Palestine, en Asie Mineure et dans l’ensemble du bassin méditerranéen.

Face à votre question, une remarque s’impose encore : un certain nombre de juifs de par le monde croient aujourd’hui en Jésus comme le Messie d’Israël. Ainsi, plus que jamais, nous sommes appelés à considérer les juifs comme nos frères.

Je suis protestant et divorcé, ai je le droit de me remarier ?

Globalement, il ne s’agit pas d’un droit mais d’une possibilité dans la plupart des églises protestantes puisque le mariage n’est pas pour eux un sacrement (à la différence de l’Église catholique). La cérémonie protestante est essentiellement une cérémonie de bénédiction pour le couple.

Se remarier est donc légitime. En général, le pasteur/la pasteure que vous rencontrerez vous proposera un accompagnement, comme à tout autre couple, qui tiendra compte de votre expérience de vie.

Quelques églises évangéliques ne souhaitent pas organiser une bénédiction de remariage à cause du texte biblique qui dit : (Matthieu 19:6)

Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a unit.

Pourquoi les ressuscités ne se marieront pas ? Dieu séparera-t-il ceux qui s’aiment ?

Votre question est à la fois complexe et simple. Voici une brève réponse en deux temps :

– Si vous parlez des ressuscités qui n’étaient pas mariés en ce monde, il n’y a plus de raison qu’ils le soient dans le nouveau monde puisque le mariage est temporaire et par conséquent lié au contexte de la finitude (l’homme limité dans le temps et dans l’espace). La sexualité sera donc aussi une réalité dépassée.

– Si vous parlez de ceux qui ont été mariés en ce monde, la résurrection leur offre bien plus que le mariage (cf. le point précédent). Dans ce monde à venir, le mariage en tant que tel n’aura plus de sens puisque tous vivront dans un amour parfait, entier et éternel.

Pour quoi les luthérien et les calvinistes ne reconnaissent pas l’autorité du pape ?

En effet, une question qui sépare encore aujourd’hui le Catholicisme et le Protestantisme concerne l’autorité du Pape. Selon la doctrine de l’Église Catholique romaine, le Pape est le « Vicaire de Jésus-Christ », il remplace Jésus-Christ à la tête visible de l’Église. Ce qu’il promulgue, en tout cas en certaines circonstances, doit être considéré comme infaillible et  référence pour tous les fidèles de l’Église Catholique. Pour les protestants, seul Jésus-Christ occupe la tête de l’Église (qu’elle soit visible ou invisible). Aucun homme ne peut prétendre à cette place.Les protestants pensent aussi qu’aucun être humain ou institution humaine ne peut prétendre à l’infaillibilité. La parole qui fait autorité dans et pour la vie n’est pas à aller rechercher dans une Église ou auprès des représentants de Dieu, mais dans la parole de Dieu même. Cette parole on peut la trouver dans la lecture de la Bible et sa méditation.

Les catholiques s’appuient sur la succession apostolique pour essayer de justifier l’autorité du Pape. Pour les protestants cette succession apostolique a un autre sens : sont successeurs des apôtres toutes personnes qui partagent la foi qui les animait.

En faisant du moderne jazz je ne sais pas si je suis en relation avec Dieu

La musique est un langage, comme un autre, elle permet d’exprimer nos sentiments, nos états d’âme… et aussi notre foi.Votre question est un peu celle-ci : y a-t-il des styles de musique plus propice à exprimer la foi en Dieu?

Nous n’oublions pas que la musique est un don de Dieu. Et comme tout don nous pensons que nous avons la liberté de l’utiliser pour le bien.Tout dépend de ce que l’on fait avec.

De plus, dans le protestantisme, nous pensons généralement, que tous les styles de musique puissent nous  rapprocher de Dieu, ou tout au moins exprimer notre prière, notre louange… Il existe, d’ailleurs, des groupes qui expriment leur foi au moyen de tous les styles de musique : du classique … au Hard Rock.

On n’oubliera pas non plus que tout le monde n’apprécie pas tous les genres de musique. Chacun ses accointances.  Et qu’aussi, nos préférences musicales dépendent du moment, de notre état d’âme.